Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 14:49

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"

 

-  (Laurence MEDEF) Ségolèneeeeeee (Ségolène Royale) ?
-  (Ségolène Royale) Oui Bonjour Laurenceee comment vas-tuuu ? Mais avant tout bonne annééé, bonne santééé et plein mais plein de bonheeuuurrrrr !
-  Merci à toi et de même Ségolèééne ! Bonne santééé, bonne annééé, plein de bonheeeuuurrrr !
-  Je suis heeuurreeuussseee ma chère Lauureeennnceee de t’entendre. Ta voix qui transpire ton talent, ton intégrité, ton bon cœur ! Ho que j’aime, cela me change du monde politique macho et grossier.
-  Ségolène, je te verrais plutôt sur la grève.
-  Non je ne fais jamais grève, je soutiens simplement ceux qui la font.
-  T’as Raison !
-  Laurence, je ne peux pas me confondre avec cette misère, je suis une socialiste une vraie et la misère n’est pas pour les socialistes de mon rang, crois moi.
-  Ségolène, écoute moi au lieu de parler sans cesse, je te voyais plutôt sur la grève Bretonne à faire de la broderie.
-  C’est très jolie la broderie, mais à Charmes où j’ai fait ma primaire et mon secondaire, ou au lycée Saint Joseph à Epinal, une ville charmante d’ailleurs, tout comme à Science Po ou à l’ENA on ne nous apprend pas ces prolétaires divertissements. Je sais que le peuple est demandeur de retour aux sources mais les sources demandent la connaissance du retour, et il faut avoir conscience que le retour ne peut exister que s’il y a eu un éloignement par rapport à la source. S’il n’y a pas vraiment eu déplacement de la base ce n’est pas d’un retour dont il s’agit, c’est qu’il y a eu un transfert dans l’esprit de la matière qui fait que le retour souhaité n’est en réalité qu’une prise de conscience de l’esprit sur la matière afin de revaloriser le produit premier qu’était la broderie Bretonne.
-  Tu penses qu’avec un discours de ce genre tu vas captiver les générations futures pour qu’elles se passionnent aux travaux manuels d’antan Ségolène ?
-  Bien sûr, si on leur explique clairement aux jeunes comme je viens de le faire, ils vont adhérer aux bienfaits de la dentelle. Les jeunes ont compris l’espoir que représentent les sains ouvrages.
-  A propos de broderie la famille Royale ne fait pas vraiment dans la dentelle, entre Gérard, ton frère qui a fait exploser le Rainbow Warrior de Green Peace, Antoine ton autre frère qui est accusé de fausses factures dans sa scierie, et relaxé généreusement tout à fait par hasard, une cousine dans les cadres du Front National et toi dans la dentelle socialiste, bonjour la famille !
-  Tu confonds tout Laurence, la richesse d’une famille unie c’est la diversité, il faut bien comprendre que la pensée d’une famille doit être unique. Le parti socialiste, la gestion, la DGSE, le Front National représentent la diversité unique d’une famille très liée et convaincue de ses propres intérêts personnels dans la différence du profit.
-  Ok Ségolène ok, abrégeons, pôle emploi devrait organiser un atelier broderie Bretonne, un atelier terroriste, un atelier fausses factures et un atelier fasciste pour la famille Royale.
-  Socialement cela s’appelle de la formation continue à vocation de regroupement familial Laurence.
-  Oui bien sûr Ségolène !
-  Voire même du regroupement familial à vocation performance qualité.
-  Tu parles sans cesse comme ça Ségolène ?
-  Ho oui ho oui hihihi ! C’est vrai souvent on me dit que je suis bavarde. Je ne fais pas attention, je n’ai pas l’impression de monopoliser tant l’espace temps de parole. J’ai toujours l’impression d’être cette petite fille timide qui n’exprimait que très timidement ses idées et qui parfois choquait de penser pareillement à moi même. Par contre à l’école, je ne m’exprimais que quand il le fallait. Les bavardages n’ont jamais été mon fort, alors qu’après quand j'eus grandi, on me disait souvent de cesser de parler. J’ai appris à me contrôler, je fais très attention à ne pas raconter de choses inutiles. J’essaie sans cesse d’aller à l’essentiel.
-  Pourquoi tu n’y restes pas ?
-  Où ça Laurence ?
-  A l’essentiel !
-  C’est où l’essentiel Laurence ?
-  Je ne sais pas. C’est toi qui me dis que maintenant tu vas à l’essentiel.
-  C’est vrai j’ai dis ça moi ?
-  Bien sûr Ségolène que tu l’as dit !
-  Tu sais Laurence je dis tellement de choses que des fois j’en oublie l’essentiel.
-  Où ça ?
-  Partout. Partout où je vais il est vrai que je raconte parfois n’importe quoi, j’invente même des mots.
-  C’est vrai qu’à parler comme tu parles t’as usé tous les mots français ma pauvre Ségolène, il faut que tu en inventes des nouveaux, autrement on va vraiment s’ennuyer en t’écoutant.
-  C’est pour cela que je suis créative, j’invente des mots et des idées nouvelles pour donner un nouveau sens à la vie des français, ma véritable mission en ce monde ici bas.
-  Et c’est quoi ta mission en ce bas monde Ségolène?
-  L’érection présidentielle.
-  Quoi ?
-  L’érection présidentielle.
-  Ha oui, j’ai bien entendu. Tu es bien sûre de toi Ségolène ?
-  Evidement que je suis sûre de moi. 2012 c’est l’année de l’érection.
-  De l’érection présidentielle si je comprends bien Ségolène ?
-  Oui bien sûr 2012 l’année de l’érection Présidentielle et je voudrais bien en profiter.
-  Toujours aussi créative ma chère ! Toujours le bon mot au bon moment au bon endroit...
-  C’est ce qui me caractérise et me différencie Laurence.
-  Bien évidement ma chère.
-  Cette nouvelle érection me donne plein d’idées si tu savais Laurence.
-  Oui je vois je vois, 2012 l’année de l’érection pré
-  L’érection Présidentielle Laurence ! Ce ne sont pas des érections de proximité. Les érections municipales j’ai déjà beaucoup donné de Trouville-sur-Mer à Melle.
-  C’est ce que me disait Bernard Accoyer à ton sujet, Ségolène a fait une carrière populaire De Trouville-sur-Mer à Melle.
-  Laurence j’ai aussi profité des érections générales des Deux Sèves, où je me suis bien introduite.
-  Des Deux Sèves ?
-  Oui Des Deux Sèves Laurence !
-  Ha bon….
-  Ha OUUUUIIIIIIIII !
-  Les érections des Deux Sèves ne t’ont apporté que du bonheur Ségolène.
-  Ho oui, Laurence, puis j’ai rompu avec les Mellois pour investir une capitale méconnue en terre de France, Niort.
-  Niort est une capitale Ségolène ?
-  Oui Laurence, je suis élue municipale du premier et unique arrondissement de la capitale des Deux Sèves, Niort !
-  Et cette érection était comment Ségolène ??
-  Un peu molle, ce genre d’érection ne déchaine pas les passions d’une érection Présidentielle, mais tu le sais bien Laurence, une érection est toujours un moment de bonheur quand tu la maîtrises.
 
 
A Suivre
Merci pour votre lecture.
Jean-Pierre Aupert
 
Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre Aupert - dans Ségolène - Karla
commenter cet article

commentaires

L'abolition De La Raison

  • : L'Abolition de la Raison
  • L'Abolition de la Raison
  • : Le roman de la psychiatrie de la Mondialisation, des impôts, des banques, des bourses, du FMI etc., de ses sectes, le Siècle, le Bilderberg, Trilatéral Commission, le Club de Rome, l'UE etc. et de ses collabos, les politiques.
  • Contact

L'abolition De La Raison

  • Jean-Pierre Aupert
  • Musicien, Chef d'Orchestre, Auteur Compisiteur, Ecrivain, Penseur, Témoin, NO JUGE
  • Musicien, Chef d'Orchestre, Auteur Compisiteur, Ecrivain, Penseur, Témoin, NO JUGE

Jean-Pierre Aupert

Musicien - Chef d'Orchestre

Auteur Compositeur

Penseur - Ecrivain

Témoin

NO JUGE

Recherche

L'Abolition de la Raison

Dramatique feuilleton humoristique de la psychiatrie intense de la politique et de ses hommes, de l'économie, de nos Bourses, des Banques, du FMI etc., de la France, de l'Union Européenne, de la Mondialisation de 2012 à la fin de ce Monde.

Archives

L'économie nous appartient !

Ce n'est pas l'Euro qu'il faut sauver, c'est notre peau !

A l'heure où les politiques, les collabos de la Mondialisation, finalisent notre faillite réveillons nous, car notre avenir dépend de notre volonté à nous en sortir. Avons nous envie de laisser nos enfants dans l'esclavage de notre laxisme.

Partagez, informez dans les conditions que je propose, remettons ces gens du dessus à leur place exact !!!

LIRE "Ce n'est pas l'Euro qu'il faut sauver, c'est notre peau ! Reprenons la main" ET AGIR !

L'Appel du 18 Novembre 2011

Tous les politiques actuels se réclamant du Général, ne sont que des imposteurs de l'essence même du devoir de conscience que nous devons à ceux qui ont lutté pour notre liberté.

La solution à notre liberté existe, il faut que nous en ayant la volonté.

ABONNEZ VOUS

Témoin du Futur

Témoin de la Faillite Humaine

 Témoin  de L'Abolition de la Raison