Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 08:46

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"

 

- (Laurence MEDEF) Le coté intellectuel d’Hortefeux et de Guéant m’interpelle Nigo (Nigolas Zargozy).

- (Nigolas Zargozy) Ha bon Laurence (Laurence MEDEF) ?

- J’ai l’impression que le côté intellectuel d’Hortefeux et de Guéant est un aller à Thouars  sans retour hahaha !

- Aller à Thouars Laurence ? Mais qu’est ce ?

- Thouars c’est un bled Nigo.

- Tu veux envoyer Hortefeux et Guéant au bled ? Et sans billet de retour ?

- Oui à Thouars ! Et sans retour hahaha !

- Laurence ne me dis pas que les habitants de ce bled s’appellent des touaregs ?

- Bien sûr que si Nigo !

- J’espère que c’est pas un bled Français Thouars Laurence.

- Les touaregs habitent à Thouars en France Nigo.

- Faut pas qu’ils apprennent ça Hortefeux et Guéant sinon ils vont me faire une crise d’épilepsie chronique critique et ils vont organiser une opération d’expulsion massive que je décide moi même en leurs noms.

- Ces Touaregs sont français Nigo, ils habitent dans les Deux Sèvres.

- Les Deux Sèvres ! C’est la bande de Gaza ou quoi ? On y a déjà exilé Ségolène et je ne savais pas qu’elle avait donné asile à des touaregs. Si Hortefeux et son suppléant Guéant apprennent ça ils vont penser que je suis un nul et mes services secrets aussi.

- Mais non Nigo, calmes toi. Thouars n’est pas la bande de Gaza, Ségolène n’y est pas exilée, elle y est élue !

- Les touaregs n’ont aucun droit de vote en France Laurence. Ségolène a été élue avec des voix bidons de ressortissants n’ayant aucun droit sur le territoire français, Ségolène a organisé une élection fictive. Son mandat n’a aucune légalité ! De plus ces touaregs de Thouars habitent à coté de Poitiers.

- Bien sûr Nigo.

- Laurence, Poitiers c’est bien là que la France en 732 a arrêté les arabes commandés par le Général Abd al-Rahman, nommé par le Wali d’Al-Andalus.

- Oui Nigo, mais qui sont ces gens dont tu parles ?

- Laurence, tu ne connais pas Abd al-Rahman le Général nommé par le Wali d’Al-Andalus ?

- Non Nigo, comment se fait-il que tu les connaisses aussi bien ?

- Avec Hortefeux et Guéant nous tenons un fichier des ressortissants étrangers reconnus à vocation de trouble de l’ordre publique et laïc sur le territoire.

- Oui et alors Nigo ?

- Sur la liste des terroristes que m’a fournie mes collabos, il y a tous les plus dangereux arabes en circulation en France, dont Abd al-Rahman et Al-Andalus.

- Bien sûr Nigo, mais ça date de 732 !

- Et alors Laurence ?

- Ils sont morts depuis longtemps Nigo !

- Possible Laurence, mais ce sont des sans-papiers car avec Hortefeux et Guéant je n’ai pas trouvé leurs actes de naissance, ni leurs actes de décès ni leurs actes d’inhumation.

- Dont acte Nigo, ils sont morts depuis longtemps, c’était en 732 !

- C’est ce qu’ils font croire, mais va savoir Laurence. Des arabes qui foutent le bordel à Poitiers, des touaregs qui habitent à Thouars, une socialiste qui les laisse en liberté sur le territoire Français sans en informer son chef, la plus haute intelligence du pays, moi le Président Dictateur Français de tous mes frères arabes français, le Ministre de l’Intérieur Intérieur et son suppléant, et des terroristes qui n’ont pas laissé de traces d’eux depuis 732 c’est plus que bizarre, crois moi !

- Nigo réfléchis.

- Qui ?

- Toi Nigolas !

- Tu ne recules devant aucun sacrifice Laurence. Tu veux que je fasse quoi exactement ?

- Que tu réfléchisses.

- Maintenant, comme ça, sans aucune préparation physique ?

- Oui !

- Sans aucune préparation psychologique ?

- Oui Nigolas, comme ça, sans aucune préparation physique et psychologique !

- Ok Laurence, je me prépare à l’épreuve Laurence. (Sois cool mon Nigolas, c’est une expérience difficile à laquelle tu es confronté. Laisse toi aller, laisse toi envahir par le frisson de l’inconnu. C’est ça Nigolas, continue, continue, ne te laisse pas envahir par des envies inconnues, on ne sait jamais d’où ça vient et où cela peut te mener. Concentres toi Nigolas concentres toi.)

- Que racontes tu Nigo ?

- Rien Laurence, je me prépare physiquement et psychologiquement à l’épreuve de la réflexion. Un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour moi.

- Yes Nigo Yes ! Détends toi.

- Je sens le vide se remplir d’inconnu dénué de toute matière connue de moi même Laurence.

- C’est bien, laisses toi aller Nigo.

- Je me laisse aller.

- Visualise le vide qui te guide vers le vide de tes pensées.

- Je visualise le vide de mes pensées.

- Sens tu ton esprit s’ouvrir vers d’autres horizons Nigo ?

- Je vois un deuxième mandat cash.

- Un deuxième mandat cash ?

- Oui un deuxième mandat cash Laurence.

- C’est quoi ce deuxième mandat cash Nigo ?

- Le pognon que j’vais m’envoyer pendant mon deuxième mandat !

- Ha c‘est ça ton deuxième mandat cash Nigo ?

- Oui Laurence, je vois des millions et des millions d’Euros et même des milliards d’Euros Laurence. Des milliards qui m’attendent et que les français n’auront pas hahaha ! Je sens la béatitude de l’argent me gagner, je sens le grand vide du vice de la satisfaction financière se remplir, me prendre, m’enlacer, m’en

- Ok ok , es tu prêt à réfléchir maintenant que tu as atteins le point culminant de ta béatitude, les milliards d’Euros.

- Attends Laurence pour l’instant j’encaisse !

- T’encaisses quoi Nigolas ?

- Mon deuxième mandat cash !

- Ok Nigo et laisses toi aller.

- Je me laisse aller.

- C’est bien Nigo changes toi les idées.

- Attends, je me laisse aller à compter le pognon du deuxième mandat Laurence, putain le cash ! Je compte, je compte, je compte.

- C’est bien Nigo, la Mondialisation compte aussi sur toi, vas y !

- C’est bon, mais que c’est bon un deuxième mandat Laurence.

- Bien Nigo, maintenant tu vas penser que tu vas réfléchir.

- Laurence laisses moi placer mon pognon, ça prend du temps un tas de pognon pareil, même si après un premier mandat t’es habitué à niquer.

- OK Nigo.

- Si tu voyais tout le pognon qu’on peut se faire en deux mandats, Laurence.

- Tu as fini de placer  ton pognon Nigo ?

- Oui Laurence.

- As tu trouvé la paix en toi Nigo ?

- Oui Laurence, je me laisse bercer par le naturel de mon esprit.

- C’est bien, sens tu ton corps se décontracter, se détendre Nigo ?

- Oui Laurence, je suis détendu maintenant que j’ai encaissé tout mon pognon.

- C’est bien Nigo. Maintenant que tu es rassuré, tu vas pouvoir réfléchir. Tu sens ton cerveau qui s’ouvre

- Mon cerveau... ? OUIOUI mon cerveau essaie de s’entrouvrir.

- Ok Nigo ! Concentre toi sur ton cerveau… Ton cerveau s’ouvre…

- Non pas du tout Laurence, désolé. Mon cerveau est très hermétique, resserré, étroit, fermé, soudé lui même à mes pensées uniques à moi même.

- Oui Nigo demande à ton cerveau de faire un effort, de s’entrouvrir, de s’expatrier vers la réflexion, la pensée, l’ouverture.

- J’essaie Laurence, j’essaie.

- Bien Nigolas. Sens tu en toi une lumière nouvelle ?

- Non je vois Hortefeux.

- Donc tu ne vois pas la lumière Nigo ?

- Affirmatif Laurence, je vois Hortefeux.

- Tu es donc en pleines ténèbres Nigo ?

- OUIOUI je vois Hortefeux.

- Que fait-il Nigo ?

- Je ne vois rien, Hortefeux est dans le Guéant le plus total !

- Pas le Guéant, le néant Nigo !

- Non non c’est pas le néant, le Guéant Laurence.

- C’est quoi le Guéant Nigo ?

- C’est le plus que néant.

- Ca n’existe pas Nigo le plus que néant !

- Si si et c’est sidéral le Guéant.

- Pas sidéral, sidérant le Guéant Nigo !

- Non Laurence, Hortefeux est dans le plus grand Guéant sidéral qui soit.

- Pire que le vide le Guéant sidéral Nigo ?

- Le Guéant sidéral est le pire du vide sidérant Laurence.

- Nigo le Guéant c’est pire que l’Hortefeux ?

- Non mais il y en a un qu’est plus vicieux que l’autre hahaha !

- Ok Nigolas, oublies les ténèbres d’Hortefeux et le sidérant Guéant sidéral, laisses toi aller... Ton esprit, tes pensées, ton corps convergent vers la chance de réfléchir sans que pour autant tu t’oublies Nigo.

- C’est intéressant ta manière de faire prendre conscience du cerveau Laurence. Où as tu appris ça ?

- A Bourges.

- Ce sont des méthodes de Bourges alors ?

- Affirmatif Nigo.

- Tes usages de Bourges sont fantastiques Laurence !

- Merci, on me le dit souvent.

- Bourges je t’aime ! Bourges merveille de l’esprit !

- Ok Nigo, revenons au présent. La réflexion est un état que tu n’atteindras que par le travail de l’esprit et avant de solliciter le cerveau qui sommeille en toi, il faut que tu atteignes la phase intermédiaire qui existe entre l’intelligence et l’être, la matière dans l’essence même du moi.

- Mais je ne veux pas être toi Laurence !

- Je parlai de ton toi que tu es.

- Mais je suis moi Laurence !

- Bien sûr que tu es toi Nigo.

- Laurence arrête de te moquer de moi avec tes méthodes de Bourges, je suis moi et non toi !

- Mon pauvre Nigolas, quand tu sauras qui est ton toi, tu pourras enfin vivre l’émoi de ton toi en toi.

- Emoi émoi émoi, c’est une chanson connue Laurence ?

- De quelle chanson parles tu Nigolas ?

- Une chanson qui parle de moi : émoi émoi émoi.

- Bien Nigo, bien. Réveilles toi, tu n’atteindras jamais la félicité.

- Mais je suis toujours aussi éveillé qu’à mon habitude Laurence et ma KB me félicite chaque matin, chaque midi, chaque goûter, chaque soir et chaque nuit.

- Ok ok Nigolas, si on passait à autres choses ?

- Au fait, tu voulais que je réfléchisse à quoi pendant ma mise en examen mentale Laurence ?

- Pendant ta garde à vue mentale je voulais que tu penses à tes arabes Nigo, Abd al-Rahman et Al-Andalus.

- Tu as des nouvelles d’eux Laurence ? T’as failli m’endormir avec tes méthodes de Bourges pendant ma détention provisoire mentale. Un instant d’inattention et le monde vacille. Dis moi Laurence où sont les touaregs, Abd al-Rahman et Al-Andalus, avec mes collabos Hortefeux et Guéant je n’arrive pas à les épingler.

- Nigolas Abd al-Rahman et Al-Andalus sont morts voyons, leurs derniers passages en France était en 732.

- Laurence en 747 t’as vu le bordel qu’ils ont foutu à New York les arabes.

- Oui mais c’était en 2001 que les arabes étaient en 747 Nigo !

- Mais mon Dieu c’est simple ! En 2001 les arabes étaient en 747, les arabes n’ont pas le même calendrier que nous, j’ai compris !

- Je ne le crois pas !

- Laurence en 732 on était en quoi nous ?

- A pied !

- A pied ?

 

A SUIVRE

 

Merci de votre lecture

Jean-Pierre Aupert

 

Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article

commentaires

L'abolition De La Raison

  • : L'Abolition de la Raison
  • L'Abolition de la Raison
  • : Le roman de la psychiatrie de la Mondialisation, des impôts, des banques, des bourses, du FMI etc., de ses sectes, le Siècle, le Bilderberg, Trilatéral Commission, le Club de Rome, l'UE etc. et de ses collabos, les politiques.
  • Contact

L'abolition De La Raison

  • Jean-Pierre Aupert
  • Musicien, Chef d'Orchestre, Auteur Compisiteur, Ecrivain, Penseur, Témoin, NO JUGE
  • Musicien, Chef d'Orchestre, Auteur Compisiteur, Ecrivain, Penseur, Témoin, NO JUGE

Jean-Pierre Aupert

Musicien - Chef d'Orchestre

Auteur Compositeur

Penseur - Ecrivain

Témoin

NO JUGE

Recherche

L'Abolition de la Raison

Dramatique feuilleton humoristique de la psychiatrie intense de la politique et de ses hommes, de l'économie, de nos Bourses, des Banques, du FMI etc., de la France, de l'Union Européenne, de la Mondialisation de 2012 à la fin de ce Monde.

Archives

L'économie nous appartient !

Ce n'est pas l'Euro qu'il faut sauver, c'est notre peau !

A l'heure où les politiques, les collabos de la Mondialisation, finalisent notre faillite réveillons nous, car notre avenir dépend de notre volonté à nous en sortir. Avons nous envie de laisser nos enfants dans l'esclavage de notre laxisme.

Partagez, informez dans les conditions que je propose, remettons ces gens du dessus à leur place exact !!!

LIRE "Ce n'est pas l'Euro qu'il faut sauver, c'est notre peau ! Reprenons la main" ET AGIR !

L'Appel du 18 Novembre 2011

Tous les politiques actuels se réclamant du Général, ne sont que des imposteurs de l'essence même du devoir de conscience que nous devons à ceux qui ont lutté pour notre liberté.

La solution à notre liberté existe, il faut que nous en ayant la volonté.

ABONNEZ VOUS

Témoin du Futur

Témoin de la Faillite Humaine

 Témoin  de L'Abolition de la Raison