Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 15:08

Le Relevé Secret des Ecoutes Secrètes

 Classé Secret Défense

Zarkozy / HollandeDSKSégolène / Karla , Police / JusticeLe Pen

Constatant un décalage certain entre les réalités de la vie tant économique que sociale et les informations dispensées par les médias et les politiques, je suis devenu inquiet quant à leur santé moral et citoyenne.

Un jour en plein désespoir psychologique sociétal, j’ai eu une idée de génie : mettre sur écoute secrète le Siège du MEDEF.

J’ai pu constater que Madame MEDEF est très demandée et j’ai eu la chance de vivre en direct les instants privilégiés que sont les confidences intenses des projets de la différence.

J’ai pu apprécier l’état de nos Bourses, de nos entreprises, l’avenir fleurissant de nos licenciements et du chômage, de la suppression de nos droits, de nos libertés, de nos salaires, de toutes nos indemnités d'assurance maladie, de chômage, de retraite, la programmation des suicides etc., la réhabilitation du STO par nos W/C inter paroissiaux, Wauquiez/Copé et l’abolition du droit du travail proposée spontanément par les plus hauts responsables socialistes ou UMPistes.

J'ai appris également, mais avec surprise, le niveau des augmentations des impôts et taxes en tous genres, la création de nouveaux impôts, tel que l'impôt sur les prestations sociales.

L’Abolition de la Raison vous propose un dossier classé Secret Défense, "Le Relevé Secret Des Ecoutes Secrètes", la retranscription marquante de la déchéance morale et citoyenne du MEDEF, de la mondialisation et de nos "dirigeants", les collabos du MEDEF, de l'UE et de la mondialisation. A consommer sans modération.

 

Vous apprécierez avec joie, tendresse, passion, amour et espoir, les aveux de Madame MEDEF, Zarkozy / HollandeDSKSégolène / Karla , Police / JusticeLe Pen pour finir, le revu et corrigé des la et le Le Pen par Dame MEDEF, la Mondialisation.

Bienvenu au monde de L'Abolition de la Raison.

Jean Pierre AUPERT

Published by Jean-Pierre Aupert
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 23:38

Classé Secret Défense

Le Relevé Secret Des Ecoutes Secrètes

Sarkozy / Hollande

Liste des articles :

François HollandeCoucou c'est MOA PRESIDENT !!Ayrault, ça sent bon le Fillon Deux !! - 

Nigolas ZargozyL'Abolition de la Raison - "Misère sans Frontière"  - Nigolas Zargozy : "Laurence, les français nous prennent pour des vaches à lait !" -L’alternance, l'hypocrisie de la démocratie -Nigolas Zargozy : L’homme qui tombe à pic, l’homme qui valait 2000 Milliards. -VIVRE VIEUX POUR VIVRE MIEUX, C’EST FINI ! -François Baroin : Le suffrage universel est une effraction à la démocratie !  -Le PS voulait délocaliser Ségolène, le MEDEF réfléchit Pour Zargozy! -Wikileaks : Le Grand Secret -Nigolas : " Mon pognon est pris en otage par le peuple ! " -Alassane Ouattara Président de Neuilly Sur Seine / 92 200 Côte d'Ivoire -Nigolas Zargozy : "Je suis à l'Afrique ce que Jacques Attali ou Alain Minc sont à la France !" -Référendum Grec l'intox : Le peuple ne se fait même plus confiance! -La France libre c'est fini! -Franck Louvrier inspire Guéant : "Nigolas Zargozy est au Bombelle ce que la Vache qui rit est au Munster." -Nigolas Zargozy:"Avoir vendu l'Europe aux chinois après ce que raconte Baroin, on ne me croira jamais!" -Nigolas Zargozy : Un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour moi. -Laurence MEDEF : «Nigolas, tu es le concierge de l’Elysée, le concierge de nos privilèges ! » -Nigolas Zargozy : "Laurence, Flamby aurait-il la prétention de faire pire que MOA?"

 

Après Nigolas Zargozy, Nigo Premier, nous avons François Deux, mieux connu sous le patronyme de François Hollande.

Après le règne de l'Empereur, Nigo Premier, nous allons vivre l'ére de sa suffisance, sa Majesté François Deux, où les privilèges vont retrouver les milieux feutrés de la monarchie socialiste, le National Socialiste, la terreur du peuple, l'oligarchie Mondiale, la mondialisation.

Les copains de Nigo Premier sont les mêmes que ceux de François Deux, les banques, les fortunés, en un mot la Mondialisation.

Découvrez des extraits du dossier Classé Secret Défense "Le Relevé Secret Des Ecoutes Secrètes" des conversations de 2012/23013, entre la mondialisation, Madame MEDEF et nos Présidents.

 

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 12:53

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret Des Ecoutes Secrètes"

 

 

- Allo M’Ame MEDEF

- Oui ?

- Coucou… c’est moi !

- Qui c’est moi ?

- C’est pas toi… nanana !!

- Alors qui es tu si tu n’es pas moi ?

- MOA… Président !

- Jacques tu n’es plus Président !

- Comment ça… je ne suis plus président ?

- Jacques tu as été un président formidable, mais depuis ça a bien changé.

- Mais… je ne suis pas Jacques !

- Nigo, toujours aussi farceur !

- Mais… je ne suis pas Nigo !

- Un président qui n’est pas Jacques, qui n’est pas Nigo, que se passe-t-il ?

- Si… je ne suis ni Jacques… ni Nigo… qui suis-je ?

- Heu ?

- Ben c’est  MOA… FRANCOIS !! MOA...Président!!

- Ha François, suis-je bête ! C’est vrai que les Français avaient un choix bien difficile à faire,  lui ou toi.

- C’est MOA… que la France… a choisit Laurence !

- La France la France, c’est surtout nous, le Monde, La Mondialisation qui avons fait ce qu’il  fallait.

- Ouioui Laurence…  les médias… ont bien fait leur travail et les blaireaux… ont voté    comme on leur a demandé…pour que rien ne change dans le changement…maintenant.

- Oui François, tu es élu pour que rien ne change et même voire pire !

- Zargozy s’est tiré à temps…parce qu’avec ce que les Français…vont se prendre dans  la gueule…on pourra toujours dire que c’est…de la faute à Nigo. Nigo au Fouquet’s,  le peuple…au pain sec, hein Laurence ?

- Hahaha que tu es drôle François, Nigo au Fouquet’s, le peuple au pain sec !

- Je sais que suis un drôle.

- Reconnaît François, que pour le pire Nigo t’a bien mâché le travail.

- C’est ben vrai ça, Laurence !

- Qui vas-tu nommer comme premier Ministre François ?

- Je pensais…à cette personne charmante qui m’accompagne distraitement…depuis tant  d’années….Qui me fait de l’ombre dans ma lumière naturelle qui m’habite si bien…et qui  sait toujours…d’où vient la tempête…mais jamais d’où vient le vent.

- Mais de qui parle s tu François ?

- Cette personne irrésistible aux charmes… qui ne se ride pas au demeurant... Ma Val bien

- Qui t’avale bien François ?

- Ma Val Laurence !

- Qui ? Valls ?

- Oui… ma copine Val…

- Valls c’est ta copine ?

- Et oui… et depuis bien des années.

- Mais j’ai peur que nommé Val Premier Ministre…cela fasse coup monté.

- François cela ne nous regarde pas qui tu montes, un coup c’est ton coup. C’est ta vie !

- Bien sûr…que je monte mon coup quand je veux…mais je ne te parlais pas de monter  Val !

- Alors que voulais tu dire ?

- Que je ne pouvais pas… monter Val sur le trône de premier Ministre…de peur que  ce coup… monté soit trop visible.

- C’est évident mon cher François. Qui veux tu monter sur le trône alors ?

- J’aurai bien aimé…Fillon Laurence…c’est un mec qui sert à rien…c’est pratique…un mec  qui ne sert à rien…regarde tout ces riens que Zargozy…a fait avec rien.

- C’est ben vrai ça !

- Et des Fillon…y en n’a pas beaucoup…des mecs qui servent à rien en politique…y’en a  plein…mais des mecs qui servent encore  à moins que rien de rien comme Fillon…c’est  quand même rare…mine de rien.

- François, des mecs qui servent à rien et moins que rien tu en connais un paquet. Tu  as fréquenté pour rien toutes les grandes  écoles du rien et même du pire que rien. Tu as    des relations dans le rien.

- Oui Laurence…mais je préférerais un mec…qui en sait encore moins que rien…un mec  qui n’a pas fait des études…pour rien,  un mec…qui n’a aucune connaissance en rien.

- T’as Copé François !

- Le PSUMP… n’a pas envie d’être envahi… par un moins que rien !

- C’est vrai François que Copé n’a vraiment rien.

- J’aimerais trouver…un prof…un mec qui fait…des leçons à tout le monde…sans rien  savoir et faire…et surtout qui n’apprend  rien.

- Un prof en sociologie ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai François, un prof en économie, non ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai François. Un prof en droit bancaire ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai François, un prof en gestion d’entreprise ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof de droit.

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en agriculture ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en politique étrangère, non ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en égalité des territoires et du logement ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en intérieur ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en formation professionnelle et en emploi ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en défense nationale, non ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai François. Un prof en communication ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof de recherche ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en droit des femmes ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- Ca c’est sûr que j’suis là. Un prof de la réforme de l’état, non ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en tourisme d’outre mer ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof de sport ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof de commerce ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en redressement productif ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en Médecine ?

- Pas la peine… tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François. Un prof en écologie ?

- Pas la peine…tu es là Laurence !

- C’est ben vrai ça François.

- Laurence je me demande…si c’est la peine…que je nomme des ministres puisque que tu  es compétente…en tout.

- C’est vrai que mon niveau de compétence est bien plus élevé que tous les politiques  réunit. Heureusement pour la France !

- Des fois…je m’imagine diriger la France,

- Ne rêve pas François, diriger la France n’est pas de ton ressort, n’oublie pas !

- C’est vrai Laurence…j’oubliais mon contrat…Mais bon j’imaginais…que la France pourrait   être dirigée…juste par toi et moi  contre le monde  entier.

- Je dois reconnaître François que cela serait le plus efficace, mais je n’ai pas envie d’être    considéré comme un coup monté.

- Dommage héhéhé….

- Je sais, je sais huuuummmm…..

- Tu vois… l’avantage avec toi, Laurence…tu es un tout en rien !

- Je sais, merci François, que tu es mignon.

- Chut Laurence…ne dis pas des choses comme ça…si Val entend…je vais avoir des  problèmes.

- Pourquoi Valls t’espionne François ?

- Oui et non… Mais avec Val je me méfie tout le temps.

- Tu penses en faire quoi de Valls, François ?

- Je ne sais pas encore… on va peut être commencer… par se marier.

- Ca au moins c’est de l’intégrité, de la cohésion avec ton programme. Te marier avec Valls,  voilà un texte porteur, le mariage  pour tous.François se marie avec Valls, je vois d’ici les  titres des journaux.

- Nigo s’est bien marié… pendant son quinquennat… pourquoi je n’en ferais pas autant ?

- C’est évident mon cher François, mais pour avoir des enfants avec Valls ce sera  plus compliqué qu’avec Karla, François.

- Avec Val… on parle souvent du pouvoir d’adopter… et en plus l’adoption… c’est  sans douleur.

- Valls sera fou de joie de se marier avec toi François, je sens un amour sans limite à ta   cause et tout dévolu.

- Tu sais Laurence… le mariage… c’est pour tous maintenant…alors je ne vois pas    pourquoi…Val et moi on n’en profiterait pas.

- C’est vrai que le mariage pour tous fait partie de tes promesses François.

- De mes quoi… Laurence ?

- Tes promesses François.

- A oui… suis-je bête… il faut bien faire des promesses pour être élu.

- Oui François, mais celle là si tu veux te marier avec Valls il faut que tu la tiennes.

- Me marier avec Val… j’y tiens…alors ce sera sûrement la seul… et unique promesse…que  je tiendrai d’ailleurs, le mariage pour  tous.

- Valls va être très fier d’être à tes cotés à la mairie.

- C’est sûr… et si tu voyais comme l’intérieur est bien tenu avec Val…Laurence. Rien…ne  lui échappe, Val voir tout…Val entend  tout…Val veut tout commander.

- Valls a toujours été comme ça François. Commander, espionner, nettoyer, balayer,  entendre, voir c’est son truc à plume,  pardon François,  c’est son truc avant tout.

- Ha Laurence…si tu voyais Val avec des plumes…

- C’est vrai que cela ne doit pas manquer de charme. Valls en plumes tout un programme  hum….Dis moi François, pourquoi tu  ne mettrais  pas Valls à l’intérieur ?

- Val à l’intérieur…tu ne te rends pas compte Laurence…à l’extérieur c’est déjà l’enfer Val…  alors si j’exige que ses compétences  restent à l’intérieur…je pense que Val n’appréciera  pas du tout.

- C’est dommage, je voyais bien Valls à l’intérieur, cette froideur, cette rigidité, cette ambition  constante, cette autorité non  dissimulée, cette  discrimination positive  affichée.

- Laurence…revenons aux affaires…j’ai une idée pour mon premier Ministre.

- Ha bon ? T’as une idée toi François ?

- Oui Laurence… et une bonne… un prof d’allemand !

- Un prof d’allemand, mais l’occupation est terminé François !

- Que tu crois Laurence ! Nigo… a ouvert et sur tes recommandations…les portes à la    grande Germaine… Merkel !

- C’est vrai c’est pas idiot, un prof d’allemand, on ira plus vite pour plumer la France.  Merkel  va être fière de toi, François.

- Et ce n’est que le début Laurence.

- Tu connais un prof d’allemand qui sert  à rien toi François ?

- Oui Laurence…je connais un prof d’allemand…qui n’en fera pas plus que Fillon.

- Il enseigne ?

- Non…il a arrêté depuis longtemps…Laurence.

- Les gosses ont eu de la chance.

- C’est sûr… Laurence hahaha !

- Il fait quoi ton prof d’allemand en ce moment François ?

- Il est maire et député !

- Un cumulard ?

- Oui Laurence… un cumulard, un vrai… un de ceux qui nique tous les postes qu’il peut…et  qui ne font rien…il délègue !

- Ca c’est du lourd François, à mon avis ça sent bon le Fillon Deux !

- C’est sûr Laurence… c’est pas un petit prof qui va casser les nouilles à un ENARC… Si   moi… après tous les études que j’ai  faites…je ne sais rien et je ne sers à rien… c’est pas  un petit prof d’allemand de surcroît…qui va vouloir m’apprendre ce que  sont…le rien    de  rien et son moins que rien.

- C’est certain François que t’en sais pas grand chose en rien et pour cause car rien plus  rien égal plus que rien !

- Laurence… comment fais tu pour analyser… comprendre en un rien de temps…la  subtilité…de l’équation du rien.

- Pendant cinq ans, chaque jour j’ai été confronté au nain qui mine de rien ne faisait rien et  ne savait rien sans rien comprendre à rien.

- Arien… c’est un mot allemand Laurence ?

- Peut être il faudra demander à ton prof d’allemand François.

 

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 16:59

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret Des Ecoutes Secrètes"

 

- François ?

- Oui…. Je réfléchissais…..au choix délicat des Ministres potentiels à….ministrer.

- Je vois, prends ton temps,François.

- Je prends… tout mon temps.

- Pense que la France ne peut pas rester pendant cinq ans sans ministres.

- Pourquoi pas….Laurence ?

- C’est vrai que cela ne changerait rien.

- Tu vois….j’ai raison…Laurence.

- Certes. Premier Ministre un prof d’allemand, çà c’est bien vu, l’Allemagne va nous       regarder différemment.

- Sûr.

- Et il s’appelle comment , François ?

- Je crois que c’est… Ayrault….son nom.

- Très bien, et tu es certain qu’il n’en fera pas plus que Fillon François ?

- Laurence…si je le ministre….c’est que je suis con…vaincu… qu’il n’en fera pas     plus…que Fillon.

- OK, je ne m’y oppose pas. Pour les autres ministères, François à qui penses tu ? 

- Val…est de très bon con…seil et me décon…seille d’ailleurs…Ségolène.

- A bon je les croyais amis.

- Les temps changent…Laurence.

- Donc tu laisses à l’appréciation de Valls le choix de tes ministres ?

- Oui…cela m’évitera des scènes de… ménage Laurence.

- François, je ne voyais aucune jalousie sous-jacente chez Valls, comme quoi les   apparences  sont trompeuses.

- Et oui.

- Que vas tu faire pendant que Valls va choisir tes ministres François.

- Parler.

- De quoi François ?

- De rien Laurence…Mais…parler.

- C’est bien François, parle de rien et surtout n’en fait rien.

- Ne t’inquiètes pas…Laurence.

- C’est un simple rappel, François.

- Merci. Puis après, je vais…faire un coup de….pub…Laurence.

- Ha bon ?

- Faire baisser de 30…% le salaire de président

- Cela fera quand même 110% d’augmentation pour toi par rapport à Chirac !

- Bien sûr Laurence… Mais… les Françaises et…les Français ne pensent pas  comme toi…c’est eux qui payent… alors ils auront l’impression…de gagner de  l’argent… de faire… des économies… Je te promets Laurence…que c’est  l’unique diminution à part son pouvoir d’achat…que la France va connaître…en  cinq  ans..

- Ok et puis après çà François ?

- Je vais augmenter de…disons…25%... les alloc de rentrée scolaire.

- Tu y tiens à ça François, cela va nous faire du bénef en moins.

- Je vais financer… cette augmentation… par un emprunt que les Français…  rembourseront avec intérêt.

- YES tu es très bon, on va faire du bénef sur les alloc de rentrée, parfois tu me    surprends François.

- Et ce n’est …que le début… Laurence.

- Espérons….

- Après, Laurencce…je vais bloquer le prix de l’essence… pour trois mois.

- Tu délires François, trois mois sans augmentation ???

- Laurence… après ces trois mois… c’est toi… qui décidera de la courbe à   donner…   à l’augmentation.

- Ok, François, c’est vrai que cela fait partie de ton contrat François.

- Laurence… je sais… après on va cartonner… commençons par endormir les   blaireaux comme prévu.

- YES YES YES François.

- Danke…Laurence !

- Après ça que vas tu faire ?

- En ma qualité d’ancien conseiller économique… auprès de notre Maître à tous…     François Mitterrand… je vais augmenter en diminuant le taux de rémunération du         livret A… et pour attirer beaucoup de blaireaux on double plafonnement.

- Yes !! YES !! Ils vont accourir les blairs, ils vont venir se jeter dans la gueule du    loup ! YES YES YES !!! François !

- Comme tu le dis… si bien d’ailleurs… Laurence…on va se retrouver avec un tas de      pognon à  dépenser… que si cela se trouve… que les blairs ne retrouveront jamais.

- J’espère bien François, qu’on va leur bouffer leur pognon jusqu’au trognon !

- YES YES YES…… Laurence !

- Ok François, après ce joli coup, tu n’as pas oublié l’Europe ?

- Non Laurence… Dans un premier temps… je vais aller rendre visite à     L’Allemagne…  à Merkel… avec du retard, mes services secret feront tomber en           panne mon  estafette… il faut bien savoir se faire désirer… Merkel va faire sa   bergère  allemande… et moi mon Milou.

- C’est ben çà mon François.

- Elle jappera en allemand et moi… en français.

- Bien, bien…

- La presse Laurence… s’empressera de dire… que l’Allemagne n’a jamais été     aussi proche de la France… depuis 50 ans… et que nos divergences convergent         de concert.

- Très bien François.

- Je reviendrai en vainqueur ayant livré la France à l’Allemagne.

- Cela me rappelle quelque chose François.

- C’est vrai… cela me rappelle les récits… de mon ancien Maître… Mitterrand.

- Les François se suivent et se ressemblent François.

- Hé oui Laurence… un François peut toujours en cacher un autre.

- Les François François, c’est le karma de la France. François Mitterrand, François         Fillon et maintenant l’incroyable mais vrai, François Hollande.

- C’est MOA Président, l’incroyable… François Hollande !

- Je sais… je sais… je sais., François que c’est toi.

- Puis après avoir accepté l’armistice Franco allemand… j’irai trôner au siège de   l’Europe… porter le bonne parole de France.

- Laquelle François ?

- J’irai signer le pacte de stabilité et la règle d’or que j’ai dit que je ne signerai pas.

- C’est bien François. On était inquiet, mais tu respectes les clause de ton contrat, la     faillite de la France et la misère du peuple. C’est bien !

- Je ne suis pas… du genre à me dégonfler Laurence… Je ne suis pas…du genre   à      faire  ce que je dis… heureusement d’ailleurs… autrement demain tu me ferais    virer.

- Un contrat est un contrat François. Nigo par moment a cherché à nous doubler, tu         vois le résultat, il s’est fait virer, que cela te serve de leçon.

- Laurence, l’intégrité socialiste… et même le National Socialisme… est bien au   dessus  de l’intégrité de mes amis et collègues de l’UMP… Je pense que vous        auriez eu…moins de  problème avec Copé… qu’avec Nigo.

- François, si Copé avait été à la place de Nigo tu n’aurais jamais été élu. Copé fait        parti des plus grands fourbes que la France n’a jamais eu depuis plus 50 ans.

- Jamais je ne remercierai assez Nigo… ce petit hongrois de Neuilly  sur   Danube…      qui passe ses vacances à Abidjan sur Seine.

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 10:07
Published by Jean-Pierre Aupert - dans Accueil
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 09:29

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"

 

- (Laurence MEDEF) Nigo (Nigolas Zargozy), les lecteurs sont lassés de toi, je crois qu’il est grand temps que tu nous quittes.

- (Nigolas Zargozy) Je sais Laurence (Laurence MEDEF), je lasse et je m’en lasse moi-même de moi d’ailleurs !

- C’est vrai que je m’en lasse moi même de toi également Nigo !

- Laurence, avant de nous quitter je voudrais que tu fasses le constat de tout ce que j’ai fait contre les français pendant mon premier quinquennat.

- Avec plaisir Nigo !

- D’abord j’ai tout niqué dans les domaines fiscaux, bancaires, sociaux, économiques, budgétaires, juridiques, financiers, et je n’ai pas oublié de porter délibérément atteinte un peu plus chaque jour aux libertés du peuple.

- C’est bien mon Nigo.

- D’autre part, j’ai réussi un déficit record que l’état Français n’a jamais atteint.

- C’est ben vrai ça mon Nigo, bravo !

- J’ai pesé de tout mon poids pour exercer mon droit d’ingérence au sein même des états Africains et du Maghreb, encourageant ainsi mes frères musulmans à développer leurs démocraties dont eux seul ont le secret.

- On te remercie mon Nigo. Grâce à toi, les Français ont payé les dépenses militaires pour détruire certains pays et maintenant nous, la Mondialisation on va aller reconstruire ces pays et empocher les bénéfices de cette arnaque. Il n’y a pas un seul blaireau qui comprend nos manipes, heureusement. Tu ne vois pas que les blaireaux aillent demander le remboursement des frais militaires de destruction sur les marchés de reconstruction !

- Heureusement Laurence que le blaireau ne comprend rien à l’économie militaire, autrement on n’aurait plus qu’à arrêter ces guerres inutiles ô combien bénéfiques hahaha !

- Nigo cela doit rester un secret défense hahaha !

- Laurence, je ne vois pas ce que Flamby peut avoir comme prétention après tout ça.

- C’est ben vrai ça Nigo, tu as presque tout réussi.

- Qu’ai-je oublié Laurence ?

- On aurait pu avoir plus de morts sur les routes, dans les gendarmeries, la police nationale, les commissariats, chez Orange, EDF, la Poste. Nigo il n’y a même pas eu un seul suicide à l’Elysée, au Sénat, à la Chambre ni dans un Ministère.

- Je suis désolé Laurence, profondément désolé.

- Nigo mais qu’as-tu fais ? Pas un seul PDG d’une grande banque ou d’un grand groupe ne s’est suicidé.

- Je suis désolé Laurence, mais je n’ai pas trouvé un seul PDG qui ait le courage de se suicider pour parfaire mon tableau d’horreur.

- Nigo te rends-tu compte que les radars sur le bord des routes font plus de morts que toute la police avec ses tasser, ses paintball  ou ses lances grenades.

- Mais que fait la Police ?

- C’est bien ce que je me demande Nigo. Si j’étais la Police je ne serait pas fier de moi, crois moi !

- C’est vrai Laurence que je n’ai pas eu le temps matériel d’organiser le massacre des biens, de l’économie, des droits sociaux des français et en plus de leur faire massacrer la tête ! J’avais une priorité, le pognon hahaha !

- Bien sûr Nigo, mais bon, on a connu mieux !

- N’oublies pas Laurence, que j’ai tout fait pour que l’Union Européenne devienne une véritable sangsue à tous les niveaux de la société des états membres et de tous ceux qui rêvent d’y rentrer.

- C’est ben vrai tout ça Nigo !

- Alors la moindre des choses Laurence, est de me reconduire dans mes fonctions de Prédateur Dictateur.

- Nigo, pas Prédateur Dictateur, Président Dictateur.

- C’est pas ce que j’ai dit Laurence ?

- Ben non Nigo !

- Remarques que je ne vois pas la différence Laurence. Alors Laurence je compte sur vous pour 2012 ?

- On réfléchit pour l’instant Nigo, tu seras le premier informé de celui qui sera l’heureux élu Président Dictateur, et bien avant les blaireaux. Bon on va arrêter là, autrement si on parle de toutes nos magouilles passées et à venir on va y passer tout le siècle.

- Ha Le Siècle, cette délicieuse secte secrète où lors de nos dîners entre amis de gauche et de droite on organise la suppression des droits, des acquis sociaux et de l’espoir. J’aime ces dîners conviviaux où l’on vote discrètement les formes du racket économique des citoyens, et où l’on organise joyeusement l’épanouissement des privilèges haaa !

- Nigo, il ne faut pas que le peuple apprenne que le Siècle est une secte où toute la gauche et la droite festoient de concert dans l’unique but de finir de détruire le droit de vivre des citoyens, restons discrets.

- Le peuple n’a pas accès à nos sectes, qu’il se taise ! Alors Laurence, je compte sur toi pour 2012 ?

- Nigo je viens de te répondre, tu verras bien qui sera notre champion, ne sois pas impatient.

- Ok Laurence ok ! Pour que tu comprennes et que le MEDEF, la Mondialisation et toutes ses sectes comprennent à qui vous avez à faire et arrêtent de se poser la question inutile, NIGO ou Flamby ? Je vais, en avant première, te présenter mon équipe de campagne.

- Ho oui Nigo ! OUIOUI vas y Nigo !!

 

Depuis que je suis sur terre,

Je hais tous les socialos. Entre nous

Je suis un élu primaire

Et je n’fais que des mauvais coups,

J’ai pas d’savoir j’suis limité`

Je m’en prends de tous les cotés.

 

Y a Darcos à Davos

Estrosi cramoisi

Et Wauquiez qui encaisse

Luc Ferry alunit

Et Le Maire qu’est en terre

Apparu disparu

Georges Tron bien au fond

Y a Boutin dans l’pétrin

Albanel dans l’tunnel

Y a Barnier au panier

Et Laporte à la porte

Karoutchi Karachi

Y a Guy Drut qu’est en rut

Devedjian un rampant

Poncelet fait Douillé

Amara en burqa

Novelli ramolli

Rama Yade une pintade

MAMAlliot garde les sots

 

Ha mon Dieu ! Qu’c’est embêtant

D’être toujours en vrac,

Ah mon Dieu ! Qu’c’est excitant

D’être le président.

                                                                                

Pour tâcher d’guérir ma patrie

Un matin tout dernièrement

Je suis allé à la visite

Voir l’major des détournements

D’où souffrez-vous ? Qu’il m’a demandé

C’est bien simpl’ que j’y ai répliqué.

 

 

Y a Guéant bien bralant

Y a Fillon qui fait l’con

Y a Kouchner qu’a les nerfs

Et Rocart au rencart

Et le Lang tire la langue

Et Strauss-Kahn en cabane

Y a Gaymard un ringard

Et Morin fait l’lapin

Luc Châtel pas d’cervelle

Et Lefebvre fait la chèvre

Woerth Eric chez les flics

Et  Bayrou qu’est dans l’trou

Raffarin c’est la fin

Et Lagarde fait du hard

Morano du porno

Y a Pecresse qui s’engraisse

Et Lellouche fait qui douche

Gallouzeau l’hidalgo

De Villepin le pépin

 

Ha mon Dieu ! Qu’c’est embêtant

D’être toujours en vrac,

Ah mon Dieu ! Qu’c’est excitant

D’être le président.

                                                                                           

- Nigolas, wahououououou Nigo ! Quel talent !! En core En core En core En core En core !

 

Avec mon charme démentiel

Je voudrais vaincre pour toujours.

Mais je suis un homme charnel

Que l’on pourchasse à courre,

Martyre volontaire que je suis :

Spontané, moi j’me répondis

 

Le Baroin fait coin coin

Bachelot au labo

Y a Copé constipé

Et Juppé qu’écopait

Bussereau qui prend l’eau

Y a Bertrand bien branlant

Mitterrand défaillant

Hortefeux contagieux

Y a Dati pervertie

Et Jouanno rococo

Y a Borloo au bistrot

Balladur en bavure

Et Chirac en micmac

Y a Debré en livrée

Et D’Estaing a l’gourdin

Pompidou qui s’en fout

Bettencourt prise de court

Monory en pâli

Et De Gaulle fait la gueule

 

Ha mon Dieu ! Qu’c’est embêtant

D’être toujours en vrac,

Ah mon Dieu ! Qu’c’est excitant

D’être le président.

 

- Yes ! Yes ! Yes Nigo ! Là ça fait réfléchir ton équipe de campagne !

- Je sais je sais, merci Laurence, je sais. Bonne année.

- Tchao Nigo !

 

A SUIVRE

Merci pour votre lecture

Jean-Pierre Aupert

 

Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés.

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 11:01

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"


- (Nigolas Zargozy) Laurence (Laurence MEDEF), chaque matin je me dis : « Aujourd’hui Nigo tu vas faire rêver les Français. Pourquoi ? Alors je me réponds : pour mieux les niquer. » Et je m’entraîne pour faire rêver tous les blaireaux, et puis c’est plus fort que moi, je me laisse aller.

- (Laurence MEDEF) Contrôle toi quant tu parles au peuple Nigo, on dirait un éjaculateur précoce.

- Ca se voit à ce point Laurence ?

- Mais oui Nigo ça se voit, ça s’entend, ça se sent.

- Tout le monde est au courant alors ?

- Évidemment Nigo !

- Ma réputation !

- Elle ne risque plus rien Nigo !

- Comment faire alors ?

- Réfléchis ! Je crois que tu n’as pas bien compris ton statut de Président Dictateur. Je vais te dire en termes simples ton vrai rôle, ta vraie mission à ce jour.

- Je t’en prie Laurence.

- Président Dictateur n’est que ton titre, ta vrai fonction internationale c’est autre chose. Tu es le 1er concierge de France, ta loge est en bas des Champs Elysée, Rue Saint Honoré au Palais de l’Elysée.

- Concierge Moi, Nigolas Zargozy !

- Oui concierge toi ! Et pour un étranger qui a su s’intégrer comme tu l’as fait, reconnais que tu es bien logé !

- C’est sûr que pour un étranger je me suis bien intégré, mon papa et ma maman sont fiers de moi !

- OUIOUI Nigo c’est certain ! Tu n’es que le concierge du palais de l’Elysée, le concierge des sièges sociaux des Banquiers, des grands Patrons Français, Européens et Mondiaux, des assurances, des grandes fortunes et des bourses du monde. Le concierge de la plus prestigieuse zone Française de non droit, le Palais de l’Elysée ! Tu ne gouvernes pas, c’est nous qui gouvernons !

- Oui mais quand même.

- Tu es le concierge de la Constitution Européenne, du Ministère des finances et du budget de l’UMP, des Ministères de la Justice, du chômage, du RSA, de l’emploi, du travail, du STO, de l’immigration, des délocalisations, des « Droits des Dictateurs et des Copains » etc., du Palais Brongniart, des caisses de l’UNEDIC, de retraites, de la SECU, des sièges sociaux des banques, L.C.L, Le Colon Lubrifié, la BP, la SG, la BNP, la HSBC, le CA, le CM, le CIC etc. de la CE, la CDC etc., toutes ces zones de non droit sont sous ta responsabilité.

- Je le sais. Tu as apprécié Laurence, la Constitution Européenne refusée légalement par les Français, je l’ai faite adopter anticonstitutionnellement.

- C’est vrai, mais l’anti-constitutionnalité de l’adoption de la Constitution Européenne faisait partie de ton contrat avec la Mondialisation Nigo !!

- Je sais Laurence.

- Tu es également le concierge de la Chambre des Députés et du Sénat,

- Arrête Laurence ! Si moi, Nigolas Zargozy le concierge de tous les Français, je suis le concierge de la Chambre et du Sénat que sont les députés et les sénateurs ??

- Se sont les valets de la Mondialisation, les destructeurs des libertés et de l’espoir, les exécutants de la Mondialisation conduisant le peuple et l’état à la faillite sous le couvert de lois qu’ils votent sur les ordres de la Mondialisation.

- J’ voudrais pas être sénateur ou député si c’est pour être un valet de la Mondialisation Laurence.

- Tu as Raison Nigo, reste concierge hahaha !

- Sans oublier que mon fils, le petit, adore l’Elysée, avec ses potes ils s’entrainent au tir à billes et tomates réelles sur les plantons de sécurité hahaha !

- Non Nigo ? Ton fils, le fils du concierge de l’Elysée, s’amuse avec ses potes à tirer sur le personnel à la tomate et aux billes réelles ?

- Oui Laurence, qu’est ce qu’on a rigolé avec mes potes Brice Hortefeux et son suppléant Claude Guéant.

- Ton petit était avec les enfants d’Hortefeux et de Guéant Nigo ?

- Hélas non.

- Cela aurait été plus rigolo Nigo hahaha !

- Je dois avouer que j’aime bien mon métier de concierge. C’est un métier bien agréable Laurence, toute la journée je surveille les gens qui entrent et qui sortent de l’Elysée, je leur fais causette à l’occasion. Concierge est un métier très attractif, il se passe toujours des choses dans la cité Elyséenne, fouille et contrôle systématiques des rôdeurs, trafic et recel en tous genres, rondes de police et ballets d’huissiers incessants, sans oublier braquages, hold-up, viols de portes monnaie, de lois, et racket à tous les étages etc. etc..

- Et la cantine Nigo ?

- Là Laurence je dois reconnaître que pour un concierge, je suis bien nourri, la cantine est excellente. Tous les produits sont frais, peu de surgelés, que du bio, le pain est toujours frais et le personnel est très agréable avec ma KB(Karla Brunit), et toujours aux petits soins avec moi aussi.

- Tu me rassures Nigo, car avec tout le pognon que cela coûte aux blaireaux, au moins que tu en aies pour leur argent.

- Non rien à dire à ce sujet Laurence.

- Nigo tu es le concierge de nos privilèges !!

- Je sais Laurence, je sais.

- Tu es le concierge de la zone de non droit la plus sensible : la démocratie du nouvel ordre mondial.

- Je sais Laurence, je sais, « la démocratie se porte très bien en France », dixit le prétendant à ma future succession, Sieur Copé.

- Je sais Nigo, je sais.

- Dis moi tout Laurence, suis-je un bon concierge ?

- On fait avec ce que l’on a Nigo.

- Comment ça ?

- Nigo, tu es le concierge de l’Abolition de la Raison !

 

A SUIVRE

Abonnez vous pour vous préparez psychologiquement à l'érection présidentielle 2017 !

Merci pour votre lecture

Jean-Pierre Aupert

 

Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés.

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 08:46

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"

 

- (Laurence MEDEF) Le coté intellectuel d’Hortefeux et de Guéant m’interpelle Nigo (Nigolas Zargozy).

- (Nigolas Zargozy) Ha bon Laurence (Laurence MEDEF) ?

- J’ai l’impression que le côté intellectuel d’Hortefeux et de Guéant est un aller à Thouars  sans retour hahaha !

- Aller à Thouars Laurence ? Mais qu’est ce ?

- Thouars c’est un bled Nigo.

- Tu veux envoyer Hortefeux et Guéant au bled ? Et sans billet de retour ?

- Oui à Thouars ! Et sans retour hahaha !

- Laurence ne me dis pas que les habitants de ce bled s’appellent des touaregs ?

- Bien sûr que si Nigo !

- J’espère que c’est pas un bled Français Thouars Laurence.

- Les touaregs habitent à Thouars en France Nigo.

- Faut pas qu’ils apprennent ça Hortefeux et Guéant sinon ils vont me faire une crise d’épilepsie chronique critique et ils vont organiser une opération d’expulsion massive que je décide moi même en leurs noms.

- Ces Touaregs sont français Nigo, ils habitent dans les Deux Sèvres.

- Les Deux Sèvres ! C’est la bande de Gaza ou quoi ? On y a déjà exilé Ségolène et je ne savais pas qu’elle avait donné asile à des touaregs. Si Hortefeux et son suppléant Guéant apprennent ça ils vont penser que je suis un nul et mes services secrets aussi.

- Mais non Nigo, calmes toi. Thouars n’est pas la bande de Gaza, Ségolène n’y est pas exilée, elle y est élue !

- Les touaregs n’ont aucun droit de vote en France Laurence. Ségolène a été élue avec des voix bidons de ressortissants n’ayant aucun droit sur le territoire français, Ségolène a organisé une élection fictive. Son mandat n’a aucune légalité ! De plus ces touaregs de Thouars habitent à coté de Poitiers.

- Bien sûr Nigo.

- Laurence, Poitiers c’est bien là que la France en 732 a arrêté les arabes commandés par le Général Abd al-Rahman, nommé par le Wali d’Al-Andalus.

- Oui Nigo, mais qui sont ces gens dont tu parles ?

- Laurence, tu ne connais pas Abd al-Rahman le Général nommé par le Wali d’Al-Andalus ?

- Non Nigo, comment se fait-il que tu les connaisses aussi bien ?

- Avec Hortefeux et Guéant nous tenons un fichier des ressortissants étrangers reconnus à vocation de trouble de l’ordre publique et laïc sur le territoire.

- Oui et alors Nigo ?

- Sur la liste des terroristes que m’a fournie mes collabos, il y a tous les plus dangereux arabes en circulation en France, dont Abd al-Rahman et Al-Andalus.

- Bien sûr Nigo, mais ça date de 732 !

- Et alors Laurence ?

- Ils sont morts depuis longtemps Nigo !

- Possible Laurence, mais ce sont des sans-papiers car avec Hortefeux et Guéant je n’ai pas trouvé leurs actes de naissance, ni leurs actes de décès ni leurs actes d’inhumation.

- Dont acte Nigo, ils sont morts depuis longtemps, c’était en 732 !

- C’est ce qu’ils font croire, mais va savoir Laurence. Des arabes qui foutent le bordel à Poitiers, des touaregs qui habitent à Thouars, une socialiste qui les laisse en liberté sur le territoire Français sans en informer son chef, la plus haute intelligence du pays, moi le Président Dictateur Français de tous mes frères arabes français, le Ministre de l’Intérieur Intérieur et son suppléant, et des terroristes qui n’ont pas laissé de traces d’eux depuis 732 c’est plus que bizarre, crois moi !

- Nigo réfléchis.

- Qui ?

- Toi Nigolas !

- Tu ne recules devant aucun sacrifice Laurence. Tu veux que je fasse quoi exactement ?

- Que tu réfléchisses.

- Maintenant, comme ça, sans aucune préparation physique ?

- Oui !

- Sans aucune préparation psychologique ?

- Oui Nigolas, comme ça, sans aucune préparation physique et psychologique !

- Ok Laurence, je me prépare à l’épreuve Laurence. (Sois cool mon Nigolas, c’est une expérience difficile à laquelle tu es confronté. Laisse toi aller, laisse toi envahir par le frisson de l’inconnu. C’est ça Nigolas, continue, continue, ne te laisse pas envahir par des envies inconnues, on ne sait jamais d’où ça vient et où cela peut te mener. Concentres toi Nigolas concentres toi.)

- Que racontes tu Nigo ?

- Rien Laurence, je me prépare physiquement et psychologiquement à l’épreuve de la réflexion. Un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour moi.

- Yes Nigo Yes ! Détends toi.

- Je sens le vide se remplir d’inconnu dénué de toute matière connue de moi même Laurence.

- C’est bien, laisses toi aller Nigo.

- Je me laisse aller.

- Visualise le vide qui te guide vers le vide de tes pensées.

- Je visualise le vide de mes pensées.

- Sens tu ton esprit s’ouvrir vers d’autres horizons Nigo ?

- Je vois un deuxième mandat cash.

- Un deuxième mandat cash ?

- Oui un deuxième mandat cash Laurence.

- C’est quoi ce deuxième mandat cash Nigo ?

- Le pognon que j’vais m’envoyer pendant mon deuxième mandat !

- Ha c‘est ça ton deuxième mandat cash Nigo ?

- Oui Laurence, je vois des millions et des millions d’Euros et même des milliards d’Euros Laurence. Des milliards qui m’attendent et que les français n’auront pas hahaha ! Je sens la béatitude de l’argent me gagner, je sens le grand vide du vice de la satisfaction financière se remplir, me prendre, m’enlacer, m’en

- Ok ok , es tu prêt à réfléchir maintenant que tu as atteins le point culminant de ta béatitude, les milliards d’Euros.

- Attends Laurence pour l’instant j’encaisse !

- T’encaisses quoi Nigolas ?

- Mon deuxième mandat cash !

- Ok Nigo et laisses toi aller.

- Je me laisse aller.

- C’est bien Nigo changes toi les idées.

- Attends, je me laisse aller à compter le pognon du deuxième mandat Laurence, putain le cash ! Je compte, je compte, je compte.

- C’est bien Nigo, la Mondialisation compte aussi sur toi, vas y !

- C’est bon, mais que c’est bon un deuxième mandat Laurence.

- Bien Nigo, maintenant tu vas penser que tu vas réfléchir.

- Laurence laisses moi placer mon pognon, ça prend du temps un tas de pognon pareil, même si après un premier mandat t’es habitué à niquer.

- OK Nigo.

- Si tu voyais tout le pognon qu’on peut se faire en deux mandats, Laurence.

- Tu as fini de placer  ton pognon Nigo ?

- Oui Laurence.

- As tu trouvé la paix en toi Nigo ?

- Oui Laurence, je me laisse bercer par le naturel de mon esprit.

- C’est bien, sens tu ton corps se décontracter, se détendre Nigo ?

- Oui Laurence, je suis détendu maintenant que j’ai encaissé tout mon pognon.

- C’est bien Nigo. Maintenant que tu es rassuré, tu vas pouvoir réfléchir. Tu sens ton cerveau qui s’ouvre

- Mon cerveau... ? OUIOUI mon cerveau essaie de s’entrouvrir.

- Ok Nigo ! Concentre toi sur ton cerveau… Ton cerveau s’ouvre…

- Non pas du tout Laurence, désolé. Mon cerveau est très hermétique, resserré, étroit, fermé, soudé lui même à mes pensées uniques à moi même.

- Oui Nigo demande à ton cerveau de faire un effort, de s’entrouvrir, de s’expatrier vers la réflexion, la pensée, l’ouverture.

- J’essaie Laurence, j’essaie.

- Bien Nigolas. Sens tu en toi une lumière nouvelle ?

- Non je vois Hortefeux.

- Donc tu ne vois pas la lumière Nigo ?

- Affirmatif Laurence, je vois Hortefeux.

- Tu es donc en pleines ténèbres Nigo ?

- OUIOUI je vois Hortefeux.

- Que fait-il Nigo ?

- Je ne vois rien, Hortefeux est dans le Guéant le plus total !

- Pas le Guéant, le néant Nigo !

- Non non c’est pas le néant, le Guéant Laurence.

- C’est quoi le Guéant Nigo ?

- C’est le plus que néant.

- Ca n’existe pas Nigo le plus que néant !

- Si si et c’est sidéral le Guéant.

- Pas sidéral, sidérant le Guéant Nigo !

- Non Laurence, Hortefeux est dans le plus grand Guéant sidéral qui soit.

- Pire que le vide le Guéant sidéral Nigo ?

- Le Guéant sidéral est le pire du vide sidérant Laurence.

- Nigo le Guéant c’est pire que l’Hortefeux ?

- Non mais il y en a un qu’est plus vicieux que l’autre hahaha !

- Ok Nigolas, oublies les ténèbres d’Hortefeux et le sidérant Guéant sidéral, laisses toi aller... Ton esprit, tes pensées, ton corps convergent vers la chance de réfléchir sans que pour autant tu t’oublies Nigo.

- C’est intéressant ta manière de faire prendre conscience du cerveau Laurence. Où as tu appris ça ?

- A Bourges.

- Ce sont des méthodes de Bourges alors ?

- Affirmatif Nigo.

- Tes usages de Bourges sont fantastiques Laurence !

- Merci, on me le dit souvent.

- Bourges je t’aime ! Bourges merveille de l’esprit !

- Ok Nigo, revenons au présent. La réflexion est un état que tu n’atteindras que par le travail de l’esprit et avant de solliciter le cerveau qui sommeille en toi, il faut que tu atteignes la phase intermédiaire qui existe entre l’intelligence et l’être, la matière dans l’essence même du moi.

- Mais je ne veux pas être toi Laurence !

- Je parlai de ton toi que tu es.

- Mais je suis moi Laurence !

- Bien sûr que tu es toi Nigo.

- Laurence arrête de te moquer de moi avec tes méthodes de Bourges, je suis moi et non toi !

- Mon pauvre Nigolas, quand tu sauras qui est ton toi, tu pourras enfin vivre l’émoi de ton toi en toi.

- Emoi émoi émoi, c’est une chanson connue Laurence ?

- De quelle chanson parles tu Nigolas ?

- Une chanson qui parle de moi : émoi émoi émoi.

- Bien Nigo, bien. Réveilles toi, tu n’atteindras jamais la félicité.

- Mais je suis toujours aussi éveillé qu’à mon habitude Laurence et ma KB me félicite chaque matin, chaque midi, chaque goûter, chaque soir et chaque nuit.

- Ok ok Nigolas, si on passait à autres choses ?

- Au fait, tu voulais que je réfléchisse à quoi pendant ma mise en examen mentale Laurence ?

- Pendant ta garde à vue mentale je voulais que tu penses à tes arabes Nigo, Abd al-Rahman et Al-Andalus.

- Tu as des nouvelles d’eux Laurence ? T’as failli m’endormir avec tes méthodes de Bourges pendant ma détention provisoire mentale. Un instant d’inattention et le monde vacille. Dis moi Laurence où sont les touaregs, Abd al-Rahman et Al-Andalus, avec mes collabos Hortefeux et Guéant je n’arrive pas à les épingler.

- Nigolas Abd al-Rahman et Al-Andalus sont morts voyons, leurs derniers passages en France était en 732.

- Laurence en 747 t’as vu le bordel qu’ils ont foutu à New York les arabes.

- Oui mais c’était en 2001 que les arabes étaient en 747 Nigo !

- Mais mon Dieu c’est simple ! En 2001 les arabes étaient en 747, les arabes n’ont pas le même calendrier que nous, j’ai compris !

- Je ne le crois pas !

- Laurence en 732 on était en quoi nous ?

- A pied !

- A pied ?

 

A SUIVRE

 

Merci de votre lecture

Jean-Pierre Aupert

 

Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés.

 

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 10:52

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"

 

- Nigo si on faisait un petit quizz.

- C’est quoi un quizz Laurence ?

- C’est un jeu de culture générale, mais spécialement pour toi, je te propose un quizz politique OK ?

- OK, allez laurence essaie.

- Nigo, à quelle personnalité politique un citoyen a crié « Gros cul » ?

- A François Hollande !

- Non Nigo.

- A Roseline Bachelot !

- Non Nigolas.

- Laurence, ce n’est pas à Rama Yade, elle c’est plutôt « PC, GG », P’tit Cul, Grande Gueule et depuis que je l’ai jetée de mon gouvernement elle est verte.

- La dernière fois que j’ai vu Rama Yade elle n’était pas verte, j’en suis certaine. C’est à Raymond Barre Nigo qu’on crié « gros cul » ?

- Roseline Bachelot, Raymond Barre c’est du pareil au même, c’est génétique, RB et RB ! ReBeu pour ReBeu, ils ont un génome commun contenu dans le lot chromosomique du gamète mâle ou du gamète femelle, c’est simple.

- Bien sûr Nigo... Qui a dit : "Les Français ne sont jamais été privés plus de deux jours de carburant." ?

- François Hollande.

- Non Nigo !

- Borloo Alors !

- Non c’est toi qui l’as dit Nigo !

- Non c’est pas possible Laurence ?

- Plus facile qui a déclaré : "C'est moi qui ai choisi le Premier ministre, c'était donc une bonne décision."

- François Hollande !

- Mais non Nigo, Hollande il ne choisit rien il exécute !

- Fillon !

- Non c’est toi Nigo.

- Oui bien sûr que c’est moi puisque c’est une bonne décision. Fillon n’aurait jamais pensé à se choisir lui même et pensé que c’était une bonne décision, il n’est pas sot à ce point. Essaye encore !

- "Ce que je propose, c'est pire."

- François Hollande !

- Mais non Nigo !

- Ségolène Royale !

- Non Nigo !

- De Villepin !

- Non !

- Aubry !

- Non !

- Laurence, c’est l’aveu de l’incompétence.

- Oui Nigo tu brûles !

- Je cherche...

- "Ce que je propose, c'est pire." c’est de toi Nigo !

- Laurence, les Français de quoi se plaignent-ils ? Je les avais prévenus ! Essaye encore !

- Qui a dit : "Je suis l'homme le plus honnête du monde".

- François Hollande !

- Laisse tomber Hollande Nigo, il n’y est pour rien.

- L’Abbé Pierre !

- Non !

- Martin Hirch !

- Non !

- Woerth !

- Arrête de déconner Nigo.

- Laurence, je connais peu de gens honnêtes, c’est une question de principe.

- Fais un effort Nigo.

- MOI, NIGOLAS ZARGOZY !

- Pas de tout ! C’est ton ami Patrick Balkany Nigo !

- C’est le seul mec honnête que je connaisse.

- Nigo : « Je ne suis pas une pom-pom girl de DSK. »

- François Hollande !

- MAIS NON !

- Ségolène Royale ! Hahaha !

- Non !

- Aubry c’est plutôt une pom-pom girl du hard.

- Nigo voyons !

- Laurence tu la vois toi la mère de Lille, devant la fanfare en tutu avec son bâton de maréchal ?

- Ton devoir de réserve Nigo.

- Delanoë !

- Pas plus qu’Aubry !

- Laurence, Delanoë ou Aubry élus première majorette du parti à ton avis ?

- Nigo ton devoir de réserve !

- Tu sais où je me le mets moi ce .... devoir de réserve ?

- Calmes toi Nigo, calmes toi. Qui a dit : « Je ne suis pas une pom-pom girl de DSK. »

- A part Anne Sinclair personne n’oserait y penser.

- C’est de Laurent Fabius Nigo.

- Les couples se forment Laurence héhéhé !

- Qui a dit, "Quand je vois l'étendue des conseils que je reçois chaque jour, ça me donne pas envie de les suivre."

- François Hollande !

- Arrêtes Nigo, c’est pas lui !

- Alors c’est moi Nigolas Zargozy qui a dit ça, Laurence.

- C’est de toi en effet, mais des fois tu ferais bien d’écouter certains conseils Nigo.

- Essaye encore !

- Qui a dit : "Je veux mettre au service des injustices plus de moyens." ?

- François Hollande !

- NIGO STOP, c’est pas François Hollande !

- Woerth !

- Non !

- Hortefeux !

- Non Nigo.

- Guéant !

- Non Nigo.

- Philippe Courroye mon pote de Nanterre !

- Non pas ton meilleur pote de Nanterre.

- Nigolas Zargozy !

- Oui c’est bien toi qui as dit ça, bravo Nigo, t’es un champion !

- T’es sûr de toi Laurence, à ke c’est bien moi Nigolas Zargozy ?

- Hoho Nigo ! C’est bien toi le vrai Nigolas Zargozy, tu n’es pas atteint du syndrome de Woerth Nigo ?

- A ke c’est grave le syndrome de Woerth Laurence?

- Le syndrome de Woerth permet de se blanchir facilement soi même de tout délit après avoir avoué les avoir commis.

- Putain de syndrome Laurence !

- C’est Woerth qui l’a inventé.

- Ce syndrome aurait-il contaminé le Tribunal de Nanterre Laurence ?

- Vas savoir Nigo ? Allez un petit dernier pour la route hein Nigo ?

- Demain si tu veux bien Laurence, il faut que j’aille préparer ma téloche de ce soir.

- Ha oui, ce soir tu vas visiter les blaireaux Nigo.

- Ruiner le peuple c’est plus facile que de lui expliquer. Pernod il met de l’eau dans son verre, mais l’autre, Calvy il te cherche les poux dans la tête.

- Tu fais un métier difficile Nigo.

- Ce n’est pas le métier qui est difficile c’est le peuple. Il sait que je vais lui mentir, mais il va écouter quand même, il se sent flatté et réconforté dans la conscience totale que je suis en train de le niquer. Mais bon c’est mon destin !

- Nigo, fais attention à ce que tu vas raconter !

- Je ne vais pas dire aux blaireaux que j’ai vendu l’Europe aux chinois après ce que Baroin raconte ils ne me croiraient pas.

- Quoique...

- Les commissions qu’on va prendre Laurence Oulalalaaa, mais on va en prendre !

- Soyons prudents Nigo, un attentat dans le 13ème chez Tang frères ferait mauvaise impression !

- Je sais Laurence.

- Parles moi concret Nigo, as-tu eu le Président chinois aujourd’hui Nigo.

- Oui Laurence, il achète l’Europe dans les conditions prévues héhéhé, mais la condition sine qua none est que les salaires Européens soient alignés sur les salaires chinois !

- YES YES YES Nigo, ENFIN YES YES YES ! Les chinois vont délocaliser en France YES YES YES !

- Comme j’ai donné mon accord au Président 人民共和国主席, si tu préfères, Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó Zhǔxí, sur l’évolution à la chinoise des salaires Européens, 人民共和国主席 et moi-même avons donné l’ordre de faire redémarrer la bourse, on va pouvoir licencier à tour de bras !

- YES YES YES des licenciements à la chinoise, y en a qui vont pleurer.

- Laurence, ce soir je vais m’appliquer, c’est la première fois que ma fille me voit à la télé.

 

A SUIVRE

 

Merci de votre lecture

Jean-Pierre Aupert

 

Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés.

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 10:42

Secret Défense

Extrait du

"Relevé Secret des Ecoutes Secrètes"

 

- Alors cette téloche Nigo ?

- T’as pas regardé Laurence ?

- Je n’allais pas passer une soirée blaireaux. La Mondialisation t’a écrit le texte, tu n’as fait que réciter.

- OUIOUI et je me suis appliqué, c’était la première fois que ma fille me voyait à la télé.

- Comment vont la petite et la maman !

- Grâce à Dieu elles vont très bien toutes les deux ! Je pense que ma fille se prépare pour les présidentielles de 2035, elle a déjà tout compris.

- Ha bon ?

- Laurence, quand je suis rentré au foyer ma fille m’a sauté au cou et là elle m’a dit « Areuareu papa Nigo tu as été formidable. Tous mes tontons Edouard, Edouard, Brice, Jacques, Alain, François, François, François, Jean-François, Benoit, Xavier, Eric, Luc, David la grosse bêbête, Claude, Claude, Alain, Marc, Bruno, Frédéric, Frédéric, Pierre, Jean, Maurice, Gérard, Thierry, Michel, Patrick, Henri, Philippe, Laurent et toutes mes tatas, Roselyne, Nora, Jeannette, Nathalie, Marie Anne, Nadine, Valérie, Marie-Luce n’ont pas arrêté de rigoler avant, pendant et après ton sketch aux JT, aux jeux télévisés de 20heures. Ils m’ont tous dit que t’étais très rigolo et c’est vrai mon papounet.

- C’est ce que tout le monde m’a dit Nigo.

- Mais elle est vive la petite, après elle m’a dit : « Papa Nigo, tout ce que tu as raconté à la télé c’est le contraire de ce que tu dis au château  avec tes copains ! Même maman s’en est rendu compte. »

- La vérité sort toujours de la bouche des enfants Nigo.

- C’est ben vrai ça Laurence. Ma fille a ajouté « Quand tu as parlé de Karachi j’ai senti tonton Edouard frémir de soulagement quand tu as dit rien à ce sujet. »

- J’ai remercié ma fille de sa complicité. Après en rigolant « Papa Nigo, la crise comme tu l’as expliquée on a bien compris que tu n’y pouvais rien. »

- Perspicace cette petite Nigo.

- Je sais, je sais Laurence.

- Nigo le meilleur rapport que j’ai eu suite à ta prestation, c’est Franck Louvrier, ton pote élu conseiller régional des Pays de la Loire,

- Franck Louvrier est le responsable de la communication à l’Elysée, attention c’est pas un sot ce mec là Laurence, il est diplômé Management School  !

- Je m’en suis aperçu Nigo, il m’a regardé de ses yeux pleins d’étoiles et m’a avoué que     maintenant il avait compris : « François Hollande est à la crise de l’Euro ce que Rantanplan est au flair policier. » La France peut lire ce trait de génie sur son blog, je te conseille de garder ce slogan pour ta campagne présidentielle, car çà Nigo c’est porteur pour la SPA !

- La SPA Laurence ?

- La Société Protectrice des Andouilles, l’andouille spécialité des Pays de la Loire. Nigo, ta campagne est entrée dans le vif du sujet et ton conseillé en communication a élevé le débat.

- Là Laurence, je dois reconnaître que je suis entouré par du costaud. Si j’étais Hollande je n’oserais même plus sortir de chez moi.

- Puis y a Guaino qui m’a appellé pour me féliciter de ta récitation et m’a fait une déclaration exceptionnelle : «  François Hollande est au Cana Dry ce que le champagne est au coca ! »

- J’ai une équipe soudée Laurence.

- Guéant était admiratif et sous le charme de ta prestation, il m’a même sussuré : « Nigolas Zargozy est au Bombelle ce que la Vache qui rit est au Munster. »

- Là Laurence, ça sent bon la réélection à plein nez, je suis ce que la Vache qui rit est au Muster. Ca sent le pâté camembert et l’addition directe pour Hollande ! J’ai des hommes, des vrais autour de moi Laurence !

- Hortefeux était déchainé après ton intervention, comme à son habitude il était stone, on aurait dit que la cok était prête à lui sauter dans le pif : «  Nigolas Zargozy est à la politique ce que Tapie est au Crédit Lyonnais ! »

- Si je comprends bien Laurence, à la télé hier au soir, j’ai terrassé mes troupes et conquis la France !

- Si j’en juge par la véhémence de tous ces commentaires, le doute n’est plus permis Nigo.

- Laurence ça sent bon YES YES YES ! Aller on rigole, on fête çà, tu me quizzes encore !

- Ok Nigo, qui a dit :

- François Hollande !!!!!!!

- Nigo attends la question, merci. Qui a dit "On ne doit pas laisser mourir les gens comme des bêtes. D'ailleurs, les bêtes sont des êtres humains."

- François Hollande non ? Laurence ??

- Bouuu t’es fatiguant Nigo, François Hollande pour l’instant n’a encore rien fait !

- Et ce n’est pas fini hihihi !

- Bon alors qui a dit "On ne doit pas laisser mourir les gens comme des bêtes. D'ailleurs, les bêtes sont des êtres humains."

- Brigitte Bardot ! J’en connais un rayon en zoophilie tu n’imagines pas…

- Non Nigo ce n’est pas Brigitte Bardot !

- Ce n’est pas Ségolène, elle n’a rien d’humain, mais rien ne m’étonnerait qu’elle soit zoophile elle aussi quelque part, quand tu vois ses fréquentations !

- Nigo tu te calmes !

- Ok, bon alors Hortefeux !

- Il est zoophile ??

- Chut Laurence, je n’en sais rien, mais par prudence il ne faut pas l’ébruiter !

- OK je ne le répèterai à personne qu’on sait pas.

- C’est pas de moi çà Laurence ?

- Mais si Nigo, c’est bien toi qui nous l’as fait aussi celle là !

- Faut que j’ fasse gaffe, tout le monde va rigoler de moi à force!

- C’est déjà fait, mais le pire c’est qu’avec tes conneries il y en a qui pleurent !

- Ca j’ m’en fous, s’ils ne veulent pas pleurer ils n’ont qu’à pas m’écouter !

- Nigo même ceux qui ne t’écoutent pas pleurent quand même, tu fais même pleurer les sourds Nigo !

- J’ m’ en fous, ils n’ont qu’à pas me regarder !

- Ok Nigo. Qui a déclaré : « C'est moi qui maîtrise la rareté de ma parole politique, pour dire des choses intelligentes quand j'ai besoin de les dire. »

- Nigolas Zargozy ! MOA ! La maitrise de la rareté de la parole politique et les choses intelligentes sont mes domaines de prédilection.

- Non ce n’est pas toi.

- Laurence, tu ne me piègeras pas, c’est de FRANCOIS HOLLANDE !

- Non Nigo BOUOUOU ! C’est de Ségolène Royale, Nigo !

- Ségolène me nique tous mes plans, Laurence. Remarques cela ne sort pas de la famille...

- Nigo, Nigo voyons. Qui a dit : « Je suis quelqu'un qui dit ce qui pense. Et ça s'arrange pas. J'avais pas prévu de vous dire tout ça mais ça m'a fait plaisir."

- François Hollande !

- NON ET NON !

- Alors c’est donc une question royale : SEGOLENE !

- Non pas du tout c’est toujours de toi Nigo !

- J’ sais plus. Laurence essaye encore

- "J'écoute, mais je tiens pas compte !" qui a dit ça ?

- François Hollande YES YES YES !

- Nooooonnnnnnnn !

- Laurence, c’est de moi, si je tenais compte de ce que j’écoute la France n’en serait pas où elle en est !

- C’est ben vrai ça Nigo. Qui a dit : "Ma détermination n'a rien changé."

- François Hollande !

- Mais non Niiigggoooooooo !

- De Villepin hahaha !

- Non Nigo !

- Ségolène !

- Non !

- François Beyrouth !

- Non c’est de toi Nigo !

- Putain j’ suis vraiment grave !

- Cela ne va pas durer Nigo !

- Je vais faire des progrès Laurence ?

- Non tu vas être viré héhéhé ! Nigo, qui a dit : « Travailler plus pour gagner plus. » ?

- François Hollande

- BOUOUOU BOUOUOU ! Non Nigo et le haricot commence à me courir dessus !

- Tu peux me répéter la question s’il te plaît Laurence ?

- Qui a dit : « Travailler plus pour gagner plus. » ?

- Le Pen ou pire sa fille ! C’est vraiment une idée à la con. Comment un blaireau peut croire ça ? Alors que je suis prêt avec les WC, Wauquiez/Copé, à faire travailler bénévolement les salariés, les chômeurs et les autres misérables du RSA dans les entreprises d’état : le Fouquet’S, les laboratoires pharmaceutiques Servier, le PMU, France Galop, La Française des Jeux, Bouygues, le Figaro, TF1 et bien d’autres entreprises partenaires à moi même.

- C’est bien Nigo, mais ce n’est pas Le Pen ni Marine qui ont déclaré cette phrase historique.

- Y a un mec qui va rentrer dans l’histoire de France avec une telle connerie !

- Affirmatif Nigo, c’est certain !

- J’aurais du dire ça moi-même pour rester dans l’histoire de France, car ce n’est pas avec ce que je fais ou ce que je raconte que je vais y rester.

- Tu vas y rester dans l’histoire de France Nigo, patience...

- « Travailler plus pour gagner plus », fallait  vraiment y penser Laurence ! C’est pas un socialiste ni un syndicaliste ils n’ont aucune idée.

- C’est sûr que cela ne vient pas de gauche Nigo.

- Le DSK ce n’est pas possible.

- Le DSK ! Lui, Nigo, il ruinait la terre entière, le célébre Fondateur de « Misère Sans Frontière » ! Après la ruine de la Grèce vive l’Irlande YES YES YES !

- Après l’Irlande vive le Portugal hahaha !

- Nigo après le Portugal vive l’Espagne hahaha !

- Laurence après l’Espagne vive l’Italie hahaha !

- Nigo après l’Italie vive la France hahaha !

- Vive la France et sa faillite Laurence hahaha !

- Qu’est ce qu’on va prendre comme pognon mon Nigo ! Vive le DSK !

- Laurence, le roi est mort vive la reine, vive LAGARDE hahaha !

- Bon Nigo « Travailler plus pour gagner plus. » ?

- Alain Minc !

- Alain Minc est un élément performant en matière de connerie mais ce n’est pas lui Nigo.

- Laurence, son besson, Jacques Attali !

- Non !

- Le besson d’Attali et de Minc, Besson !

- Non Nigo ce n’est pas le besson de Besson, Minc ou Attali. D’ailleurs cela n’est pas possible autrement se serait des triplés et non des bessons.

- Laurence, c’est ce jeune socialiste qui veut devenir ministre de l’UMP et revoir les 35 heures ?

- NIGO, C’EST FRANCOIS HOLLANDE !!!

- LAURENCE ! ne me gonfles pas avec des âneries et qui c’est ce mec ?

- Rien Nigo, rien...

- YES Laurence ! C’est de Manuel Valls !

- Nigo ce n’est pas Manuel Valls qui déclaré « Travailler plus pour gagner plus. ». Tu veux que je te le dise Nigo ?

- Ho oui Laurence, ho oui, fais moi rire !

- Et bien mon cher Nigo c’est

- Woerth !

- Non, désolé ce n’est pas Woerth non plus Nigo ! C’est toi, Nigolas Zargozy qui a déclaré aux français : « Travailler plus pour gagner plus. »

- Ouahhh, j’ai fait fort.

- Faut être drôlement pervers pour dire une telle connerie Nigo ! Par moment tu es presque à la hauteur de Woerth dans la perversité.

- Tu l’as dit à Satan que parfois j’étais presque à la hauteur de la perversité de Woerth Laurence ?

- Satan est subjugué par Woerth pas par toi Nigo !

- Merde, je n’y arriverai jamais.

 A SUIVRE

Merci de votre lecture

Jean-Pierre Aupert

 

Auteur Jean-Pierre Aupert, tous droits réservés

Published by Jean-Pierre Aupert - dans Zarkozy - Hollande
commenter cet article

L'abolition De La Raison

  • : L'Abolition de la Raison
  • L'Abolition de la Raison
  • : Le roman de la psychiatrie de la Mondialisation, des impôts, des banques, des bourses, du FMI etc., de ses sectes, le Siècle, le Bilderberg, Trilatéral Commission, le Club de Rome, l'UE etc. et de ses collabos, les politiques.
  • Contact

L'abolition De La Raison

  • Jean-Pierre Aupert
  • Musicien, Chef d'Orchestre, Auteur Compisiteur, Ecrivain, Penseur, Témoin, NO JUGE
  • Musicien, Chef d'Orchestre, Auteur Compisiteur, Ecrivain, Penseur, Témoin, NO JUGE

Jean-Pierre Aupert

Musicien - Chef d'Orchestre

Auteur Compositeur

Penseur - Ecrivain

Témoin

NO JUGE

Recherche

L'Abolition de la Raison

Dramatique feuilleton humoristique de la psychiatrie intense de la politique et de ses hommes, de l'économie, de nos Bourses, des Banques, du FMI etc., de la France, de l'Union Européenne, de la Mondialisation de 2012 à la fin de ce Monde.

Archives

L'économie nous appartient !

Ce n'est pas l'Euro qu'il faut sauver, c'est notre peau !

A l'heure où les politiques, les collabos de la Mondialisation, finalisent notre faillite réveillons nous, car notre avenir dépend de notre volonté à nous en sortir. Avons nous envie de laisser nos enfants dans l'esclavage de notre laxisme.

Partagez, informez dans les conditions que je propose, remettons ces gens du dessus à leur place exact !!!

LIRE "Ce n'est pas l'Euro qu'il faut sauver, c'est notre peau ! Reprenons la main" ET AGIR !

L'Appel du 18 Novembre 2011

Tous les politiques actuels se réclamant du Général, ne sont que des imposteurs de l'essence même du devoir de conscience que nous devons à ceux qui ont lutté pour notre liberté.

La solution à notre liberté existe, il faut que nous en ayant la volonté.

ABONNEZ VOUS

Témoin du Futur

Témoin de la Faillite Humaine

 Témoin  de L'Abolition de la Raison